Partenaires scolaires – Universités

L’École de technologie supérieure (ÉTS) est une constituante du réseau de l’Université du Québec, fondée en 1974. Spécialisée dans l’enseignement et la recherche appliqués en génie et le transfert technologique, elle forme des ingénieurs et des chercheurs. Elle entretient un partenariat étroit avec le milieu des affaires et l’industrie, tant avec les grandes entreprises qu’avec les PME.
L’ÉTS regroupe près de 25 % de toute la population étudiante au baccalauréat en génie au Québec, ce qui la classe au 1er rang des établissements universitaires qui offrent cette formation. Au Canada, elle se situe parmi les cinq plus grandes écoles ou facultés de génie.

Pour en savoir plus

L’Université Laval est l’une des plus grandes universités au Canada. Elle a comme origine le Séminaire de Québec, fondé en 1663 et constitue ainsi le plus ancien établissement d’enseignement supérieur du Canada, le quatrième en Amérique du Nord, après l’Université autonome de Saint-Domingue, l’Université nationale autonome du Mexique et l’Université Harvard, donc le plus ancien établissement d’enseignement francophone d’Amérique.

Son principal campus est situé dans la Cité-Universitaire de l’arrondissement de Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge à Québec. Son recteur actuel est Denis Brière.

Pour en savoir plus

L’Université de Montréal, avec ses deux écoles affiliées, l’École Polytechnique et HEC Montréal, accueille plus de 55 000 étudiants et décerne annuellement près de 10 000 diplômes à tous les cycles d’études. À lui seul, le secteur « Sciences » de la Faculté des arts et sciences compte sept départements et toute l’expertise nécessaire à la recherche de pointe et à une offre de formation d’une grande richesse. Les activités visées par l’actuel projet y sont rattachées que ce soit par les mathématiques et statistiques, l’informatique et la recherche opérationnelle, la physique, la chimie, les sciences biologiques. Outre les deux projets interordres Sciences Plus! et Sciences d’un bout à l’autre!, la contribution de l’Université de Montréal à la relève scientifique se manifeste dans le Projet SEUR (Sensibilisation aux Études, à l’Université et à la Recherche). Mis sur pied en 2001, ce projet vise à favoriser l’intérêt pour les études chez les élèves du secondaire; promouvoir l’appropriation d’une culture scientifique chez les jeunes; sensibiliser les élèves du secondaire aux carrières scientifiques et techniques, aux études universitaires et à la recherche, soit un ensemble d’initiatives qui ont un impact positif sur la persévérance scolaire des élèves du secondaire.

Pour en savoir plus

L’Université de Sherbrooke accueille plus de 37 000 étudiantes et étudiants, provenant de plus de 100 pays, dont quelque 9000 inscrits à l’Université du troisième âge.
Plus de 85 % de la population étudiante de l’Université de Sherbrooke provient de l’extérieur de Sherbrooke. L’Université de Sherbrooke emploie 6 975 personnes.
Au fil des 50 ans de son histoire, l’Université de Sherbrooke s’est ainsi taillé une solide réputation

En matière d’enseignement

  • Des programmes innovateurs et de grande qualité dans tous les domaines
  • Un chef de file en matière d’apprentissage par problèmes, par projets et par réalisation de mandats
  • Une formation pratique, en lien avec le monde du travail
  • Première au Québec, deuxième au Canada, et parmi les cinq premiers établissements d’enseignement supérieur en Amérique du Nord pour l’importance de son régime coopératif

En recherche

  • Environ 2700 personnes œuvrent en recherche dans toutes les facultés
  • Le budget de recherche de l’Université de Sherbrooke s’élève à 110 millions $, en hausse de 338 % depuis 1997.
  • Meilleur rendement nord-américain et l’un des meilleurs au monde quant aux redevances sur les inventions de ses professeurs (14,3 millions $ en 2005-2006)
  • 26 entreprises sont nées de découvertes faites à l’Université de Sherbrooke

Pour en savoir plus

Partenaires scolaires – Centres de recherche

Le CIRST est, au Canada, le principal regroupement interdisciplinaire de chercheurs dont les travaux sont consacrés à l’étude des dimensions historiques, sociales, politiques, philosophiques et économiques de l’activité scientifique et technologique. Nos travaux visent l’avancement des connaissances et la mise à contribution de celles-ci dans l’élaboration et la mise en oeuvre des politiques ainsi que dans la résolution des problèmes de société qui présentent des dimensions scientifiques et technologiques.

La mission du CIRST est double : a)  la recherche interdisciplinaire sur les transformations, le rôle et la place de la science et de la technologie dans les sociétés contemporaines; et b) la formation de jeunes chercheurs.

Pour en savoir plus

Partenaires scolaires – Cégep

Le Collège Vanier compte plus de 20 programmes de deux à trois années menant à des études universitaires ou directement au marché du travail. Il offre un programme de Sciences de la nature comprenant quatre profils distincts (Health Science, Pure and Applied Science, Science Access et Honours Science), ainsi qu’un programme en sciences informatiques et mathématiques et deux programmes combinés (Science and Music et Science and Social Science). Par ailleurs, il a développé avec le Cégep de Saint-Laurent un nouveau DEC en sciences de la nature avec formation en langue seconde enrichie qui devrait être offert pour la première fois en 2013-2014. Avec une population étudiante qui s’élève à plus de 6500 étudiants, Vanier est le second collège anglophone en importance dans le système collégial québécois. La composition multiculturelle de la population étudiante est une caractéristique marquante du cégep avec environ 35 % d’allophones et 15 % de francophones.

Pour en savoir plus

Partenaires scolaires – Écoles secondaires

Le Collège Mont-Saint-Louis s’est donné pour mission d’offrir aux élèves un parcours scolaire général enrichi. L’enseignement est soutenu par diverses formes d’enrichissement : contenu plus dense, approches diversifiées, activités complémentaires, sorties culturelles, voyages.

Pour en savoir plus

Le collège Regina Assumpta est l’un des plus importants collèges d’enseignement secondaire pour filles et garçons au Québec depuis 1955. Le Collège offre un milieu d’enseignement basé sur des valeurs humaines, de respect, de justice, de vie de groupe, d’entraide et de solidarité.

En servant de guides et d’accompagnateurs, nos enseignants favorisent l’épanouissement de l’élève en l’encourageant et en le motivant à développer son potentiel et ses intérêts. C’est pourquoi le Collège offre cinq (5) concentrations. L’une d’elles traite de la science, de la technologie et de la robotique. C’est pour cette raison que le Collège est fier d’être partenaire avec le CDRST. Les élèves munis d’un ordinateur portable amènent ainsi la science à un niveau plus dynamique en créant des projets scientifiques à travers la technologie.

logo renigna assumpta

Pour en savoir plus

Partenaires scolaires – Écoles primaires

Dirigée par les Sœurs de l’Immaculée, l’école Augustin Roscelli propose un enseignement axé sur le vivre-ensemble afin d’amener l’élève à se réaliser pleinement selon ses capacités, à s’épanouir, à découvrir la place unique qu’il occupe dans le monde.

L’école Fernand-Séguin est une école à vocation scientifique pour enfants doués et talentueux. Cette orientation à caractère scientifique vise à créer un milieu de vie et des conditions permettant à l’enfant doué de se développer harmonieusement aux niveaux intellectuel, affectif et social.

Pour en savoir plus